Mickeyland


 
AccueilAccueil  PortailPortail  Tchat  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Site  

Partagez | 
 

 Marion Cottilard dans la Mome

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Administateur créateur
Administateur créateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2607
Age : 30
Localisation : Poitou charente
Emploi : Etudiante
Loisirs : informatique, musique et mes amis
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: Marion Cottilard dans la Mome   Mar 26 Fév 2008 - 13:45

Citation :
Quarante-huit ans après Simone Signoret pour Les chemins de la haute-ville, l'interprète de La môme a remporté un Oscar historique dimanche, à Hollywood. Celui de la meilleure actrice. Itinéraire d'une enfant de la balle.
«Thanks Olivier... » En Anglais dans le texte, les remerciements de Marion Cotillard, chavirée, à son réalisateur, Olivier Dahan avec des mots qui essaient de traduire son bonheur : « Merci l'amour, merci la vie. » Après le Golden Globe, le Bafta, le César, voilà maintenant l'Oscar de la meilleure actrice qui couronne son interprétation d'Edith Piaf dans La môme (La vie en rose outre-Atlantique) ! Les rôles à transformation physique, l'académie de Los Angeles adore ça. Et l'Amérique a toujours la nostalgie de figures à ses yeux symboles de la France éternelle, comme Marcel Cerdan, le béret ou la baguette...

Lauréate, à 32 ans, Marion Cotillard se sent soudainement transportée parmi les anges, dans le ciel d'Hollywood. Ce trophée qu'elle serre vigoureusement dans ses bras, devant les caméras du monde entier, fait revenir dans sa mémoire d'autres images américaines plus secrètes. Des souvenirs d'il y a déjà quelques saisons. Quand elle a investi dans un stage d'immersion linguistique à New-York une partie de son cachet de Big Fish. Elle y jouait une Française aux cotés de Johnny Depp, à la demande de Tim Burton lui-même. 50 000 francs pour dix-huit jours de tournage. Aujourd'hui elle dit : « Je ne suis pas bilingue, mais je parle couramment. L'américain, ça va mieux que l'anglais. » Les financiers préciseraient qu'elle a touché son retour sur investissement.

Si à l'occasion elle sait mettre quelques sous de côté, elle n'est pas du genre à s'économiser pour gagner les destinées qui la font rêver. Un Papa, Jean-Claude Cotillard, et une maman, Niseema Theillaud, déjà dans le métier, ça aide. Lui est metteur en scène (Molière 2006 pour Moi aussi je suis Catherine Deneuve). Elle, actrice de théâtre. Tout petits, Marion et ses deux frères formaient avec eux une troupe itinérante de théâtre pour enfants. Les jumeaux ont cédé au virus informatique. Pour elle en revanche, qui a fait ses premiers pas dans un téléfilm à 5 ans, « il n'a jamais été question de faire autre chose que ce métier. » Son tempérament a bousculé les portes de la réussite.

À peine diplômée d'art dramatique à Orléans, en 1994, à 19 ans, elle ouvre sa filmographie avec l'Histoire du garçon qui voulait qu'on l'embrasse. Mais c'est en montant dans le Taxi de Gérard Pirès à trois reprises à partir de 1998, qu'elle s'obtiendra les faveurs de la célébrité. La reconnaissance de la profession est venue sous la forme d'un César du second rôle en 2005 pour Un long dimanche de fiançailles, de Jean-Pierre Jeunet. Les honneurs, déjà, mais toujours le boulot dans la coulisse. L'envie de défier ses capacités. En touchant à tous les genres. Quand bien même le rôle ne lui est pas destiné, elle se présente aux auditions pour voir, essayer, rencontrer (Sofia Coppola pour Marie-Antoinette, Brian De Palma pour Le dahlia noir). « Pendant une heure, vous travaillez avec un metteur en scène que vous admirez, c'est génial. »

Bosser, elle ne pense qu'à ça : « Un comédien qui travaille peut faire énormément de choses. Presque tout. » Elle se filme elle-même dans des essais, et les envoie aux réalisateurs qui la font rêver. Au culot. Mais pour La môme, on est venu la chercher, et ça n'était pas gagné. Encombrante Edith Piaf : « Pour entrer dans le rôle, il a fallu que j'oublie la légende, que je retrouve sa dimension humaine. » Plus difficile encore qu'entrer dans un rôle, il faut en sortir. Après le film (qui lui a valu sa première récompense, un Swann d'or, à Cabourg, en mai 2007), elle est restée longtemps inactive : « Je ne trouvais rien qui m'excite. » Dans cette pause, elle aura trouvé du temps pour répondre à ses convictions écolos auprès de Greenpeace.

L'envie de retourner au métier est venue d'Amérique, où Public ennemies, le prochain polar de Michael Mann (Heat, Ali), la fera retrouver Johnny Depp. Nouveau pas vers une installation prolongée au pays de Los Angeles ? « Il y a plein de metteurs en scène qui me font rêver aux États-Unis. Reste qu'on ne tourne pas avec des pays, mais avec des gens. »

Source : Ouest-france

Franchement moi je dis bravo

_________________
Pour tout souci ne pouvant être réglé sur le forum, merci de me contacter par mail ou mp

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mickey-webami.bb-fr.com
ryo hazuki
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 710
Age : 33
Localisation : omniscient
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Marion Cottilard dans la Mome   Mer 27 Fév 2008 - 12:47

pour avoir vu le film plus d'une 20ene de fois ( Pas en entier a chaque foi, et pas toujour de mon plein gres non plus lol).
Sa performance dans ce film est vraiment exeptionnelle, pour moi il etai evident qu'elle ne pouvais pas ne pas etre recompensé.
Et puis ca fait plaisir d'avoir une francaise qui est reconnue au niveau internationale Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Marion Cottilard dans la Mome
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liens inactifs dans Outlook Express
» compteur php dans page générée par e-anim
» Composition de trains dans RRTC 7.0 B1 Gold
» Insertion d'animation dans un php joomla
» [Resolu] Bannière avec lien dans une signature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mickeyland :: Café des membres :: Arts en tout genre :: Le 7ème art-
Sauter vers: